piedsdansleau

La Lifestraw

août 24, 2014 / by / 0 Comment


Faire du vélo pendant un an et demi ça va certainement me donner soif. Dans un pays comme la France pas de problèmes mais dans d’autres pays, moins développés, boire de l’eau provenant de je ne sais où peux s’avérer risqué. J’ai pense donc avoir trouvé une solution pour m’hydrater sans trop me poser de question. lifestraw

La Paille

A l’époque je ne m’étais pas vraiment penché sur la question de l’eau en voyage. C’est une publication de je ne sais plus quelle page sur Facebook qui m’a intrigué. C’est à ce moment là que j’ai fais la connaissance de la LifeStraw qui veut dire « Paille de vie » en français.

Le principe de cette paille est de permettre à une personne de s’hydrater avec une eau qui n’est pas forcément potable. Ce gros tube de plastique contient un filtre de charbon et d’iode qui permet donc de boire de l’eau sale. 100% des bactéries peuvent être filtrées et 99% des virus (je ne sais pas ce qui reste dans le 1%…).
Ces pailles seraient distribuées par les ONG (qui ne les paient que 1 ou 2€) aux habitants des pays sous-développés. L’armée américaine serait également équipée de modèles similaires.
Pour ce qui est de sa durée de vie certains parlent en durée : 1 an. D’autres parlent en quantité : 1000L. On sait qu’elle est usée dès que l’on ne peut plus aspirer d’eau du fait que les filtres sont bouchés.
Pour avoir de l’eau mieux vaut ne pas être essoufflé parce qu’il faut aspirer sacrément fort pour qu’elle remonte à travers tous les filtres et arrive dans votre bouche. C’est son petit faible je trouve. A la fin il faut bien penser à souffler pour éviter que l’eau ne stagne à l’intérieur de la paille et des filtres, ce qui diminuerai sa durée de vie.
Il existe aussi une variante en forme de gourde. Un bidon normal avec le filtre au niveau du bouchon. La durée de vie serait un peu plus longue mais c’est aussi un peu plus gros et donc encombrant.
testriviere

Pourquoi la Lifestraw ?

J’ai choisi de partir avec la Lifestraw pour son côté pratique. Elle est très légère et peu encombrante. Si besoin je peux l’attacher à l’extérieur du sac ou la mettre autour du coup.
J’aurai très bien pu prendre des pastilles Micropur par exemple mais elles obligent à mettre de l’eau sale dans le récipient, tu as le petit goût des pastilles et tu peux peut-être tomber en rade au mauvais endroit au mauvais moment. A ce niveau je ne pense pas que j’aurai été gagnant.
Pour l’eau je ne pars pas seulement avec la paille. J’ai pris aussi une Vache à eau de 4L pour avoir des réserves d’eau potable, et peut être une gourde en fonction de la place qu’il me restera. Ca me permet de laisser la vache à eau avec de l’eau qui est toujours potable, où je peux boire à n’importe quel moment, et prendre la Lifestraw uniquement en cas de doute sur le liquide. Comme ça cela m’évite d’avoir je ne sais trop quoi qui stagne dans la poche, même si elle est traitée. Je pense trouver de l’eau un peu partout où je vais passer donc c’est pour ça que je ne suis pas vraiment inquiet au niveau de l’hydratation. Je pense avoir trouvé un bon compromis. Après on verra ce que ça donne sur le terrain.

test lifestraw

Mon Avis

Je ne l’ai pour le moment testé qu’en France. Dans les ruisseaux, dans des petits lacs et dans des flaques. Bien que l’eau n’était pas toujours très claire (boue, vase…) je n’ai pas encore trop fais le fou. Ceci dit après avoir bu avec la paille je n’ai pas été malade. Donc pour le moment j’en suis très content mais il va falloir voir ce qu’elle a dans le ventre dans des endroits un peu plus tendus.
Les vendeurs disent que c’est le top mais c’est mieux de se faire sa propre expérience.
Je l’ai acheté sur internet pour 24€ et niveau prix, par rapport aux pastilles, je pense pas que ce soit une mauvaise affaire. Et puis si vous n’avez pas fais votre bonne action de la journée pas mal de sites reversent un ou deux euros à des ONG pour l’achat d’une paille.
Si il vous manque des informations ou que vous avez une question là-dessus n’hésitez pas à me poser vos questions.

lifebeer

On m’a dit qu’en Asie la Bière était moins chère que l’eau. Du coup je me met en situation…