emirates

Comment bien choisir ses billets d’avion ?

février 20, 2016 / by / 0 Comment

Les premières choses qui plombent un budget dans un voyage sont bien évidemment les billets d’avion. Après avoir lu et entendu toutes sortes de choses à ce sujet, je vous donne mes impressions et conseils suite à mes différentes expériences.

 

 

Le billet « Tour du monde » ?

Personnellement, je suis contre. Aux jours d’aujourd’hui toutes sortes d’agence proposent des billets « tour du monde ». On entend par cette appellation un billet qui comprend plusieurs vols vous faisant faire le tour de la planète. Vous pouvez le moduler comme bon vous semble avec 4 vols ou encore 13, comme vous voulez.
Même si acheter ce billet simplifie les démarches voici les points négatifs que j’y trouve :

  • La date limite du billet est d’un an. Si vous voulez partir un an et demi c’est mort.
  • Si vous prenez votre premier vol à Paris, par exemple. Votre dernier vol vous posera à Paris, pas ailleurs.
  • Même si certaines agences proposent d’ajouter des vols ou de décaler des dates vous êtes quand même restreint en termes d’imprévus. Vous ne serez malheureusement pas porté par le vent. Niveau flexibilité ce n’est donc pas top.
  • Pour vous proposez des tarifs attractifs les agences vous enverront dans des gros aéroports où tout le monde va. Par exemple j’avais regardé pour mon itinéraire de Denver (Colorado) vers Fairbanks (Alaska) et on me proposait d’arriver à Dallas (Texas) et repartir à Vancouver (Canada). Assez moyen si vous voulez sortir des sentiers battus.

Vous trouverez de tout en termes de tarifs. Peu d’offres seront plus économiques que de prendre vos billets un par un.

Si malgré tout vous souhaitez partir sur un billet comme celui-ci, c’est, à mon sens, ZipWorld (agence francophone) qui vous proposera les meilleurs offres. TravelNation (UK) propose elle aussi de bons prix mais il faut savoir parler la langue de Shakespeare.

 

Acheter ses billets au fil de l’eau

C’est pour moi la meilleure des deux solutions, et celle que j’ai choisi. Elle m’offrait beaucoup plus de flexibilité dans mon tour du monde et me permettait d’aller dans des destinations autres que celles que les touristes raffolent. Tout ça en dépensant moins. C’est pour moi les avantages de ces billets.

Mais il y aussi quelques inconvénients :

  • Notamment acheter ses billets d’avion des mois à l’avance. On peut plutôt appeler celui-là un piège. Je suis tombé en plein dedans jusqu’à maintenant. Cet automne j’avais trop d’avance en Alaska étant donné que je ne pédalais pas. Du coup je ne pouvais pas changer mon billet (les grosses farces des compagnies low-cost) et j’essayais de passer le temps comme je pouvais. C’était très moyen.
  • C’est aussi un problème pour l’obtention des visas. Si vous n’achetez pas vos billets à l’avance vous n’avez pas forcément de preuve de sortie du territoire que vous venez visiter. Allez expliquer ça à l’enculé de douanier que vous avez en face de vous, aussi aimable qu’une porte de prison et qui ne veut rien comprendre. Si vous ne restez que 2 semaines dans le pays vous aurez peut être déjà votre billet suivant mais sinon le site Le Sac à Dos vous propose une solution : La réservation d’un billet d’avion pour 20€.
  • Et enfin, dernier problème, vous vous tapez le stress d’une réservation sur les sites des compagnies aériennes régulièrement.

 

Quand faut-il acheter vos billets ?

Ce que j’entends :

 » Il faut les acheter le plus tôt possible, ou 3-4 mois à l’avance dernier carra car sinon les prix flambent.
Un aller simple coûte plus cher qu’un aller/retour.
Ne pas chercher plusieurs fois le même billet depuis un même appareil électronique et réseau wifi, car avec l’IP-Tracking les compagnies comprennent que vous êtes intéressé par un billet et font augmenter le prix.
Vous devez vous levez vers 3h du matin un Mardi ou un Jeudi pour avoir les meilleurs prix car en journée et surtout les week-ends les prix affichés sont plus chers.
Et enfin, le vol que vous choisissez ne doit pas avoir une date de départ, ni d’arrivée, un weekend « .

Ca fait un beau bordel vous ne trouvez pas ?

Je vous dis maintenant ce qu’il s’est passé pour moi jusqu’à présent :

J’ai acheté mes billets des mois à l’avance car les prix étaient carrément bien. Par simple curiosité je suis revenu checker les prix du même billet 3 mois avant la date. Puis 2 semaines avant. Les prix ont un poil augmenté. Je n’ai fais ça que pour deux billets donc ne me prenez pas pour un prophète et il pour tous les billets ce n’est pas comme ça, mais ça vous donne une tendance.

Au sujet de l’IP-Tracking c’est carrément vrai ! Il faut faire très attention à ça. Aussi bien pour vos billets d’avion que ceux de la SNCF… Amandine a vu s’envoler son billet pour aller sur Hawaii. Dans la panique elle a acheté son billet au prix fort de peur que ça continue de monter. Exactement ce qu’ils veulent. L’IP-Tracking consiste à ça. 3 mois plus tard j’ai regardé le même billet. Il coûtait 600€ de moins… 1000€ au lieu de 1600€ ça fout les boules.

Et enfin, je faisais aussi mes achats de bonne heure le matin sans me lever à 3h. Faut pas déconner… Effectivement j’avais des prix qui me semblaient bon, mais pas mieux que ceux que je regardaient la veille à 21h depuis un autre ordinateur. Au final pour mon dernier billet pour faire Auckland-Genève a été acheté le Samedi à 20h pour décoller le Mardi matin et j’ai payé un poil plus de 500€. Je viens de vous casser un mythe là, non ?

billetsdavion

Comment payer moins cher vos billets d’avion ?

Pour certains voyageurs le budget n’est pas un problème et c’est pour ça que des compagnies aériennes proposent des petits studios dans leurs monstres aériens. Ce n’est pas mon cas. Je suis plutôt à rechercher le prix le moins cher, coûte que coûte.

Voici mes petits conseils en la matière :

  • Il faut accepter de faire des escales sur vos vols et donc de rallonger considérablement le temps total de votre voyage.
  • Il faut prendre vos billets depuis le bon site internet.
  • Si vous allez dans une destination complètement perdue acceptez de vous arrêter dans un aéroport international et prendre un vol interne où un bus derrière pour arriver à destination. Les écarts peuvent être astronomiques. Essayez donc plusieurs combinaisons pour comparer.

 

Où prendre vos billets ?

Là aussi il y a de tout. Au guichet de l’aéroport, via une agence, sur internet… Pour ma part je vous parlerai de la proposition la plus économique à mes yeux : Internet.
Il existe sur la toile des centaines de sites qui vous proposent d’acheter des billets. Rappelez-vous que si ces sites existent c’est qu’ils touchent des commissions de la part des compagnies aériennes pour les clients qu’ils leur rapportent. Bien sûr cette commission c’est vous qui la payé.
Après avoir fais plusieurs sites et m’être fait entubé quelques fois j’ai fini par sélectionner 2 sites : Skyscanner et Google Flight. C’est les deux qui vous trouveront les meilleurs tarifs. De temps en temps l’un est meilleur que l’autre et vis versa. Comparez bien les deux avant de foncer tête baissée comme le font certains qui ne jure que par le même site depuis 10 ans…

 

Et après ?

Le top est d’avoir le moins d’intermédiaire possible entre vous et votre billet si vous voulez obtenir un bon tarif. Un peu comme pour acheter une brique de lait.
Du coup, une fois que le site de comparaison vous propose un vol intéressant regardez par quelle(s) compagnie(s) le vol est opéré. Vérifiez quand même que les sites des compagnies ne vous proposent pas encore des meilleurs tarifs, ce qui est généralement le cas. Voilà. Avec tout ça vous êtes plutôt pas mal.

Fuyiez des sites comme eDreams qui vous font payer près d’une centaine d’€uros juste parce que vous payez avec une carte bancaire. Comme beaucoup de sites dans le même style ils ne proposent pas de frais si vous payez avec une carte bleue nationale. Carte qui n’est plus commercialisée par les banques depuis 2008. Il n’est donc pas possible d’éviter ces frais.

Encore une fois ce sont mes astuces que j’ai testé. Si je vous parlais des autres je vous dirai qu’un voyageur s’est trouvé un aller/retour Londres-Tokyo pour 80€ via un site polonais. J’ai aussi des copains qui partent pour Bangkok cet hiver et qui en ont pour moins de 250€ en passant par Turkménistan Airlines. Il n’y a pas de règle, il faut juste avoir le bon filon et un peu de chance.

 

Les assurances

Attention aussi à cela. Vous allez payer votre assurance au cas où. Bien évidemment il ne vous arrivera rien comme la plupart du temps. Mais, lorsque je me suis rendu au Kilimanjaro, une des personnes de l’équipe s’est blessée et n’a pas pu venir. « Heureusement » elle avait pris une assurance. A partir de là s’enchaînent coups de téléphones, échanges de mails, de dossiers et tout le bordel. Au final elle a pu se faire rembourser seulement une partie de son billet, pas la totalité, après environ 2 mois de négociations. Bandes de bâtards !

 

Les bagages

Bon je ne vous explique pas ce qu’est un bagage en soute et une valise, vous gérez ça normalement. Par contre j’ai peut-être quelques conseils concernant le paiement de ceux-ci.
Si la plupart du temps pour un bagage en soute on ne se pose pas trop de question, quand vient le moment du deuxième bagage ou bagage sportif la petite goutte de sueur commence à couler le long de votre tempe.

Vous pouvez payer directement sur le site ou bien attendre d’être sur place au moment de l’enregistrement. Il se peut qu’il y ait une petite différence de tarif, et encore… Si vous le payé sur le site c’est bon c’est payé, c’est fini.
Mais si on vous vole votre bagage sportif entre temps et bah vous vous faîtes entuber deux fois. Je vous fais pas un dessin sur ce coup-là… J’ai aussi fais ça pour rentrer de Nouvelle-Zélande. J’ai fais enregistrer mon tricycle directement au guichet. Résultat je n’ai pas payé un centime pour mon tricycle de 25kg aux dimensions hors normes. Pourquoi ? Aucune idée…

Tout ça pour vous dire que si vous payez sur internet celui-ci ne se trompe pas. Tandis que si vous attendez l’enregistrement « sur un malentendu ça peut marcher ». L’erreur est humaine.

 

aeroportamsterdam

Problème avec un vol

Comme beaucoup de voyageurs j’ai eu des problèmes avec mes vols. Annulation et retard. Bref, nuit blanche assis sur une chaise dans l’aéroport ça fait pas rêver.
Au final je suis quand même arrivé à destination mais avec plusieurs heures de retard. J’aurai pu en rester là mais un sous est un sous et tous les moyens sont bons pour faire des économies.
Il existe des sites qui s’occupent de faire toutes les démarches pour vous et vous prennent une commission de ce que la compagnie vous remboursera en cas de succès. Si la demande n’aboutit pas vous ne payerez rien. Vous avez donc tout à gagner en passer par eux.
En voici quelques uns :

Manque de bol, au niveau des lois, leurs champs d’actions sont réduits aux vols en Europe. J’ai donc dû me débrouiller par moi-même…
Premier souci : 11h de retard après une annulation pour rejoindre Hawaii avec Delta. Cette compagnie est une filiale de Air France, qui après un mail un peu houleux en mettant bien en avant le dérangement et la mauvaise organisation des équipes, m’a offert 150€ de billets d’avion. Bah ça fait plaisir. Évidemment, ne parlez jamais d’un quelconque point positif dans ce genre de mail…
Deuxième souci : 24h de retard pour mon retour en France avec Qantas. J’ai fais le même type de mail. La gène et l’organisation étaient bien pires que Delta mais je n’ai eu droit qu’à de simples excuses. Inutile de préciser que je vous déconseille cette compagnie…
Gardez donc bien tous vos billets et cartes d’embarquement et si cela vous arrive, passer 15min à faire un mail pour peut être gagner de belles indemnités vaut la peine.

 

Vous connaissez toutes mes astuces. Un nouvel article bien long mais qui, je l’espère, sera complet et vous aidera au mieux pour vos futurs voyages à bord de ces géants des airs que je n’apprécis guère.